Le mérite du jeûne du mois de Ramadan

 

Ligotage des démons, la fermeture des portes de l’Enfer et l’ouverture de celles du Paradis :

Abû Hurayra rapporte que le Prophète a dit : « A l’arrivée du Ramadan, les portes du Paradis s’ouvrent, celles de l’Enfer se ferment et les démons sont enchaînés. » (al-Bukhârî et Muslim)

 

Selon une variante rapportée par l’imam Tirmidhî : « A l’arrivée de la première nuit de Ramadan, les démons et djinns rebelles sont enchaînés, les portes du feu se ferment sans qu’aucune d’entre elles ne s’ouvre et les portes du Paradis sont ouvertes sans qu’aucune d’entre elles ne soit fermée. Puis un héraut dit : « O le chercheur du bien ! Avance. O chercheur du mal ! Recule » Et Allah a des affranchis de l’Enfer. Et cela chaque nuit de Ramadan. »

 

Le pardon des péchés :

Abû Hurayra a rapporté que le Prophète a dit : « Quiconque jeûne le mois de Ramadan avec la foi et en comptant sur la récompense divine, ses péchés passés lui seront pardonnés. » (al-Bukhârî et Muslim)

 

Abû Hurayra a rapporté que le Prophète le Messager a dit : « Les cinq prières rituelles, la prière du vendredi jusqu’au vendredi suivant, le jeûne du mois de Ramadan jusqu’au Ramadan suivant, tous ont un effet absolutoire si on évite les péchés majeurs. » (Muslim)

 

Abû Hurayra a rapporté que le Prophète monta sur le minbar et dit : « Amin, amin, amin. » Puis fut questionné : Ô Messager d’Allah ! Tu es monté sur le minbar et tu as dit : Amin, amin, amin. Il répondit : « Jibril (Gabriel) est venu auprès de moi et a dit : « Quiconque atteint le mois de Ramadan sans qu’il soit pardonné rentrera en enfer et sera éloigné d’Allah. Dis : « Amin ».Et j’ai dit : « Amin. » (Ahmad)

 

L’exaucement de l’invocation et l’affranchissement de l’enfer :

« Chaque jour et nuit du mois de Ramadan, Allah a des affranchis de l’Enfer. Et pour chaque Musulman il y a une invocation qu’il formule et qui lui est exaucée. » (Ahmad)

 

Parmi les véridiques et les martyrs

‘Amr ibn Murra al Djuhanî rapporte : Un homme vint auprès du Prophète et dit : Ô Messager d’Allah ! Vois-tu si je témoigne qu’il n’y a nulle divinité à part Allah et que tu es le Messager d’Allah, j’accomplis les cinq prières, j’acquitte l’impôt légal (al-Zakât) et jeûne le mois de Ramadan en célébrant ses nuits (par les prières), dès lors de quel groupe ferais-je partie ? Il répondit : « Des véridiques et des martyrs. » (Ibn Hibbân)